FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2015-01 / NUMÉRO 103   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
EN UNE
C'est pour photographier Pierre Michon dans sa mythique maison des Cards, dans la Creuse, qu'Éric Morin se rend à l'automne 2013 auprès de l'écrivain, chez qui il rencontre l'universitaire Agnès Castiglione. D'une conversation impromptue à trois naît l'entretien ci-dessous, encore inédit à ce jour et publié en exclusivité par L'Orient Littéraire. ... >> lire la suite
 
Le point de vue de...
Sade : Attaquer le soleil* par Issa Makhlouf
Le livre de chevet de...
Jean-Claude Simoën
Questionnaire de Proust à...
Lilian Thuram
Poème d’ici
Noir et rouge par Joseph Noujaim
Le clin d'œil de Nada Nassar-Chaoul
Le Père Noël et la machine infernale
 
Chroniques
Le Choix de l’Orient
La Bibliothèque
 
Édito par Alexandre Najjar
CQFD
L
intervention de « la coalition internationale » au Moyen-Orient ressemble à une mascarade. Il suffit de reconstituer le puzzle de la crise, en réunissant les déclarations émises par plusieurs observateurs et acteurs du conflit, pour se convaincre qu’il s’agit là d’une nouvelle illustration de la duplicité de ceux qui prétendent lutter contre le terrorisme mondial alors qu’ils ne font que servir leurs propres intérêts et ceux de leurs alliés. 1. « La Turquie envisage d'occuper les Kurdes avec une guerre dans les trois cantons de Kobani, d'Afrin et d'Al-Jazira. Actuellement, il existe des camps d'entraînement des Daeshistes à Ankara, à Dilouk et à Klas », affirme le commandant des Unités de protection du peuple kurde (YPG). 2. « Ce qui pourrait sauver les Juifs, c’est la guerre entre les chiites et les sunnites, qui génère des conflits partout au Moyen-Orient (…). Il se pourrait que Dieu nous aide, que le judaïsme en Israël survive grâce aux terribles luttes intestines de l’islam », prétend avec cynisme l’écrivain George Steiner dans le Figaro Magazine. 3. « Daech ne représente pas une menace existentielle pour Israël. Quant à Bachar el-Assad, c’est un mal que nous connaissons », avoue un diplomate israélien dans Le Figaro du 18 décembre 2014 où l’on peut lire également que « le Hezbollah est trop occupé à combattre en Syrie pour représenter un danger immédiat pour Israël ». 4. « Le renversement du régime de Bachar el-Assad est devenu secondaire, voire non souhaitable pour les Occidentaux », nous rappelle le politologue Fabrice Balanche. 5. « La coalition internationale dirigée par les États-Unis est une blague : les pays qui ont parrainé les groupes armés cherchent aujourd'hui à lutter contre ces groupes terroristes », dixit le président iranien Rohani. 6. « Si vous continuez dans l'hypocrisie, vous allez souffrir de schizophrénie », a déclaré l’admirable pape François aux prélats venus au Vatican lui présenter leurs vœux. Conclusion ? Le monde est gouverné par des schizophrènes!

2015-01 / NUMÉRO 103