FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2018-11 / NUMÉRO 149   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Poème d’ici
Rire de l’ennui


Par Kadhem Khanjar
2018 - 02

Kadhem Khanjar est né en 1990 à Babylone, en Irak, où il vit toujours. Diplômé d’un master d’art théâtral, il écrit de la poésie et effectue des performances (support photographique ou vidéo) pour exprimer son vécu et témoigner des violences commises dans son pays.

Rire de l’ennui

Les explosions sont intermittentes ces derniers jours

Nous-mêmes avons beaucoup changé

Puisque nous nous morcelions lorsqu’elles éclataient en continu

Nous pleurions et nous frappions la face et la poitrine

Mais à présent nous rions seulement

Nous roulons sur le sol tant nous rions 

Nous rions jusqu’à ce que les membres se détachent les uns des autres et que le sang s’échappe

Nous rions pour que les éclats d’obus planent 

Et attisent les incendies

Même les enfants s’émiettent de rire

Ces derniers jours

C’est de rire que nous mourons seulement

 

 

L’ennui fait pousser ses ongles

 

1-

Ce ne sont pas des larmes

Ce que tu vois sur mon visage

Est un bassin d’eau sans fond

Par exemple

Regarde là où se trouvent les deux petits poissons

Tu pourrais les appeler mes deux yeux

 

(…)

4- 

Nos larmes que nous avons accrochées à la grille du département de médecine légale

Et nous sommes entrés 

Se sont accouplées, ont enfanté

Et nous ne sommes pas ressortis à ce jour

 

5-

Les Français aiment élever les chiens

Et quand je les vois circuler en leur compagnie

Je cours au loin

Pour qu’ils ne flairent pas les cadavres sur mes vêtements 

 

6-

J’ai faim

Depuis hier

Je toque contre ma main

Personne n’ouvre

 

(…)

11-

Ma tombe vide qui se sent seule 

La nuit

Je l’emporte dans mon lit

Et m’endors à ses côtés 

 

Traduits de l’arabe par Ritta Baddoura 

 
 
 
2018-11 / NUMÉRO 149