FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2020-04 / NUMÉRO 166   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Le livre de chevet de...
2009-08-06
Mon livre de chevet est actuellement Le dérèglement du monde d’Amin Maalouf où l’on retrouve l’auteur du Rocher de Tanios en essayiste, après le succès de ses Identités meurtrières. L’auteur y aborde les problèmes sérieux auxquels la société universelle et l’avenir du monde sont confrontés : la question de l’environnement et celle du choc des cultures et des religions. Maa-louf dénonce les abus des hommes, notamment en matière de réchauffement climatique, leur dilapidation des ressources de la nature par une exploitation démesurée de son potentiel. Il insiste aussi sur le fait que le choc des cultures est amplifié par le phénomène de l’immigration qui, paradoxalement, peut contribuer à assainir les relations entre les peuples et devenir un instrument de dialogue constructif et d’intégration s’il est orienté dans le bon sens. Ce livre remarquable tend à « bâtir une civilisation fondée sur les deux principes intangibles et inséparables qui sont l’universalité des valeurs essentielles et la diversité des expressions culturelles »…

Mon second livre de chevet est un roman écrit par le Portugais José Saramago, prix Nobel de littérature, intitulé La lucidité. Il m’a été offert par Walid Joumblatt lui-même avec cette dédicace : « Il faut être tous très lucides, et à force de lucidité on ne comprend plus rien ! » L’ouvrage nous rappelle la période de l’hégémonie syrienne au Liban où même le silence était interdit, et cette réflexion du président Charles Hélou : « Nous avions le droit de nous taire et ils voulaient nous l’enlever ! » C’est l’histoire d’un pays où, à l’occasion d’élections, un nombre important de bulletins blancs est enregistré, ce qui déplaît vivement aux autorités supérieures qui, se considérant comme l’incarnation de l’intérêt de la nation, se lancent alors dans une véritable chasse aux sorcières pour savoir qui est derrière ces bulletins « conspirateurs »… Un roman très révélateur !
 
 
©
 
2020-04 / NUMÉRO 166