FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2020-01 / NUMÉRO 163   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Le clin d'œil de Nada Nassar-Chaoul
Ce qui a changé


2019 - 12
Tout le monde le dit. Depuis le 17 octobre 2019, bien des choses ont changé au Liban. Voici ma playlist des changements.

Ce qui a changé :
- Mon tour de taille. Cause prétextée : confection de gâteaux à la maison.
- Mon coiffeur. Cause de force majeure : fermeture de la route de Jal el-Dib. 
- Ma télé. Cause technique : explosion de l’écran allumé jour et nuit pour visionner les manifestants.
- Mon compte en banque. Cause prétendue : préservation du fric de tous les autres Libanais.
- Mon portable. Cause probable : avis de décès de la batterie pour surconsommation de messages WhatsApp.
- Mes enfants expats. Cause réelle : fréquence accrue des appels juste pour savoir ce qui se passe au Vieux Pays. 
- Mes amies. Cause avancée : trop occupées par leurs folles journées au Hirak.
- Mes virées shopping. Cause bancaire : blocage du plafond de mes dépenses superflues.
- Ma vie mondaine. Cause patriotique : on n’a pas la tête à ça. On change le Liban, nous !
- Mon coach de sport. Cause pratique : il est tout le temps à la manif où ses pectoraux, paraît-il, font fureur.
-Mes cours à la Fac : Cause estudiantine : se la couler douce sous le prétexte – vrai ou faux – de sauver le pays.
- Ma bonne : Cause domestique : elle ne supporte plus ma présence continue à la maison. D’ailleurs, elle aussi elle manifeste pour les droits des travailleurs étrangers.
- Moi : Cause psy : J’ai presque failli me prendre au sérieux et discuter politique !

Ce qui n’a pas changé :
- La mauvaise humeur de mon cher époux.
- Les condoléances – inamovibles – à Zahlé.
- TOUT LE RESTE... en attendant.
 
 
D.R.
 
2020-01 / NUMÉRO 163