FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2019-10 / NUMÉRO 160   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Le clin d'œil de Nada Nassar-Chaoul
Eco… responsable ?


2019 - 09
Arrivé chez vous la veille, recommandé par un ami parisien, le jeune homme hirsute, affublé d’une chemise folklo, d’un sac guatémaltèque multicolore et d’étonnantes mules en chanvre textile détonne dans votre salon bourgeois cossu. 

Vous lui proposez gentiment un jus pour se rafraîchir. Il hume le breuvage avec suspicion, avant de vous demander d’où il provient. Vous le rassurez, la supérette d’à côté est très bien et ses produits ne sont jamais périmés. Il vous regarde avec pitié : ce qu’il veut savoir, c’est d’où proviennent les fruits. De champs de culture responsable ? Heu… vous ne savez pas trop et devez avouer votre ignorance. Le pauvre jus est abandonné illico, sous les yeux scandalisés de Soma.

L’arrivée des emplettes dans de braves sacs en plastique bleu lui cause presque un arrêt cardiaque et vous sommez votre concierge de les remplacer par votre vieux sac de plage en toile. Il vous prend pour une folle. Tant pis, vous en serez quitte pour un gros pourboire.

Scandalisé par votre consommation d’électricité, il vous demande de baisser votre thermostat à 16 degrés. Vous le faites par lâcheté et grelottez de froid. Vous avez peut-être sauvé la planète, mais pour le moment, c’est vous qu’on ne pourra pas sauver avec la congestion pulmonaire que vous venez d’attraper.

L’établissement des menus est un véritable casse-tête. Vous finissez par lui servir des lentilles et des pois chiches à tous les repas (en prétendant qu’ils sont bio, vous les avez frauduleusement fourrés dans des sacs en toile vichy), mais résistez courageusement à la fabrication à la maison de votre propre pain (à base d’épeautre grisâtre). C’est que vous avez des dossiers à boucler vous ! 

Vous le retrouvez à l’aube devant les poubelles de l’immeuble en train de recycler consciencieusement les ordures. Pour le récompenser, vous lui proposez un déjeuner au restaurant, il se récrie : c’est qu’il a toute la plage à nettoyer, lui ! Avant de repartir en France à pied, pour limiter l’indice carbone…

Tant mieux, vous en profiterez pour vous détendre avec une bonne glace industrielle et votre magazine people préféré. Vous y apprenez que le duc et la duchesse de Sussex ont décidé, pour sauver la planète, de n’avoir qu’un seul enfant ! Vous ne voyez pas bien le rapport, mais au point où vous en êtes…
 
 
D.R.
 
2019-10 / NUMÉRO 160