FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2020-04 / NUMÉRO 166   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Le clin d'œil de Nada Nassar-Chaoul
Quelle santé !


2015 - 02
Les petits métiers ont une petite santé. C’est un fait. N’allez surtout pas croire qu’il s’agit là d’une nouvelle version des Misérables avec bas-fonds sordides, vieilles mères phtisiques à la toux rauque grelottant de froid autour d’un méchant poêle à charbon suant une fumée âcre et gosses rachitiques courant pieds nus dans le froid.

Non, non ! Ce n’est pas du tout ce que vous croyez. Car Lello, votre plombier de choc qui dispose, vous venez – oh stupéfaction ! – de l’apprendre, d’une coquette villa dans son patelin d’origine, semble être en excellente santé. D’ailleurs, son ventre aimablement rebondi l’empêche désormais de se baisser au-dessous de votre évier, tâche ingrate qu’il a dédaigneusement déléguée à son souffre-douleur, un Syrien malingre et servile. 

C’est que le pôvre est doté d’une kyrielle de parents malades, en nombre supérieur, vous en êtes sûre, à celui des patients de la Pitié-Salpêtrière. À chaque fois que vous l’appelez, son père vient de tomber dans les pommes et là, là, il vient tout juste de le transporter aux urgences. Quant à sa mère, on ne compte plus le nombre de fois où elle a fait des crises d’allergie. D’ailleurs, il ne peut pas vous répondre car, en bon fils, il est à son chevet aux soins intensifs. Et je ne vous parle pas de ses cousines, toutes dotées de jambes sanglantes, de goitres difformes et de kystes monstrueux, sans compter sa pauvre tante, une veuve méritante oscillant depuis plus de vingt ans entre la vie et la mort.

On se demande comment ce pauvre monde survit encore et comment Lello arrive à les soigner tous. Vous avez honte de vos problèmes mesquins de lavabos bouchés face à tant d’abnégation et décidez de ne plus le déranger par vos coups de fil intempestifs. Malheureusement, les problèmes de santé ne sont pas l’apanage de la seule famille de votre pauvre Lello. Les parents de Zouzou, votre technicien préféré, ne sont guère en meilleure forme et sont admis en urgence à l’hôpital les jours de canicule où votre clim expire.

D’ailleurs, l’épidémie prend des proportions internationales. C’est ainsi que vous tremblez quand Soma appelle sa famille au Sri-Lanka, les nouvelles étant régulièrement no good avec, au choix, Baba qui s’est cassé une jambe, Mama qui souffre d’une méchante grippe et children qui ont été piqués par une vipère…

Vous compatissez, avec un sourire crispé. Et si elle s’en allait ?

Quelle santé, je vous dis !
 
 
D.R.
 
2020-04 / NUMÉRO 166