FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2018-09 / NUMÉRO 147   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Poème d’ici
Phœnicia


Par Georges Abi-Nader
2018 - 09

Avocat et poète né en 1924, Georges Abi-Nader est parti trop tôt, en 1984. Sans doute inspiré par Charles Corm et par les poètes romantiques français, il est l’auteur d’un recueil inédit intitulé Les Premiers Chants de l’aurore, comportant des poèmes classiques de très bonne facture, écrits entre 1945 et 1947, dont celui-ci, sur les Phéniciens.

 

Phœnicia 

Rassemblés tout au long des plages incertaines,

De Tyr jusqu’à Sidon, de Béryte à Byblos,

Ils regardaient partir, immenses albatros,

Les voiles qui pesaient au cèdre des carènes.

 

Leur lumière déjà se levant sur Athènes

Se gravait en mystère au marbre de Naxos ;

Les mânes de leurs Baals désertant les naos,

Conquérants, enflammaient leurs prunelles ébène.

 

Et se tenant les bras, glorieux étonnés,

Ils voyaient, au-delà des horizons bornés,

Leurs vaisseaux qui semaient leur pensée aux orages ;

 

Et de leurs mâts montrant le ciel, comme un index,

Ils revenaient, tirant dans leurs vastes sillages

Les vagues de la mer en pourpre de murex. 

 
 
D.R.
 
2018-09 / NUMÉRO 147