FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2020-04 / NUMÉRO 166   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Questionnaire de Proust à...
Najwa Barakat
2012-10-04

Najwa Barakat est née à Beyrouth en 1960. Elle vit depuis 1985 à Paris, où elle a fait des études de cinéma et travaillé comme journaliste dans la presse écrite, radiophonique et audiovisuelle. Elle a fondé en 2009 un atelier d’écriture, « Comment écrire un roman ». Elle est l’auteure de cinq romans en arabe, dont Bâs al-awâdem (Le Bus des gens bien, Stock, 2002), et d’un roman en français (La Locataire du pot de fer, L’Harmattan, 1997). 

 

 l Quel est le principal trait de votre caractère ? 

La sincérité.

 

l Votre qualité préférée chez un homme ?

La générosité.

 

l Qu’appréciez-vous le plus chez vos amis ?

La sincérité.

 

l Votre principal défaut ?

L’impulsivité.

 

l Votre occupation préférée ?

Méditer.

 

l Votre rêve de bonheur ?

Une belle maison avec une vue panoramique.

 

l Quel serait votre plus grand malheur ?

Que quelque chose arrive à ma fille.

 

l Ce que vous voudriez être ?

Chef d’orchestre.

 

l Le pays où vous désireriez vivre ?

L’Italie.

 

l Votre couleur préférée ?

Le noir.

 

l La fleur que vous aimez ?

Le tournesol.

 

l Vos auteurs favoris en prose ?

Dostoïevski, Musil, Taha Hussein, Nabokov, etc.

 

l Vos poètes préférés ?

Shakespeare, al-Mutanabbi, Rimbaud, Rítsos.

 

l Vos héros dans la fiction ?

Don Quichotte, Jacques le Fataliste.

 

l Vos compositeurs préférés ?

Mozart, Sayyed Darwich.

 

l Vos peintres favoris ?

Van Gogh, Picasso, Magritte, Paul Guiragossian.

 

l Vos héros dans la vie réelle ?

Mon père et mon grand-père.

 

l Ce que vous détestez par-dessus tout ?

Le mensonge et la médiocrité.

 

l Les caractères historiques que vous détestez le plus ?

Tous les dictateurs arabes.

 

l Le fait militaire que vous admirez le plus ?

La bataille de Hattin (menée par Saladin en juillet 1187) et la chute de Jérusalem qui s’ensuivit.

 

l La réforme que vous estimez le plus ?

Les congés payés et le droit de vote des femmes.

 

l L’état présent de votre esprit ?

Un peu brouillon.

 

l Comment aimeriez-vous mourir ?

Dans un pré, le dos collé au tronc d’un chêne.

 

l Le don de la nature que vous aimeriez avoir ? 

Une voix exceptionnelle.

 

l Les fautes qui vous inspirent le plus d’indulgence ?

Le vol par nécessité.

 

l Votre devise ?

On ne devient que ce que l’on est.

 
 
© D.R.
 
2020-04 / NUMÉRO 166