FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2020-02 / NUMÉRO 164   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Le livre de chevet de...
Nicolas Chevereau
2015-12-03
« Que tout ce qui respire loue le Seigneur » (Psaume 150) : c'est pour la plus grande gloire de Dieu et la joie de l'homme que j'écris de la musique et que je suis pianiste, étant sans cesse en quête d'une beauté absolue. À cet égard, L'Imitation de Jésus-Christ constitue un livre de chevet tout à fait inspirant car il propose une philosophie de vie qui, si elle n'est pas applicable de bout en bout, suggère de s'élever et de se soumettre vers ce qui est plus grand que nous : voilà comment je conçois mon engagement en musique. Ce petit livre, écrit par un théologien du XIVe siècle, est immense par sa portée qui a bouleversé la pensée chrétienne après le message de la Bible. Ce message est d'autant plus inspirant qu'il est universel car il s'adresse à tout homme cherchant à atteindre une perfection – par essence inaccessible – quelle que soit sa religion et se veut un témoignage de paix et de joie. Or, n'est-ce pas là le sens de l'art (ou un des sens de l'art) et le message que doit faire passer l'artiste, qu'il soit musicien, écrivain ou peintre ? Voilà pourquoi L'Imitation de Jésus-Christ est mon livre de chevet et le restera longtemps : il m'inspire dans l'exercice de mon art.
 
 
© D.R.
 
2020-02 / NUMÉRO 164