FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2020-03 / NUMÉRO 165   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Le livre de chevet de...
Juliette Gréco
2015-04-02
Le premier roman d'une jeune fille qui n'avait pas encore 19 ans... j'ai évidemment lu Bonjour tristesse de Françoise Sagan dès sa sortie, en 1954. Et je dois avouer que cela a été une révélation. Pas du tout pour ce parfum de scandale qui faisait son succès, les manipulations affectives et la jalousie d'une lycéenne de 17 ans qui provoquent la mort de la femme qu'aime son père. Cela semblait étonner beaucoup de gens, une telle intrigue, imaginée par une romancière à peine sortie de l'adolescence. Moi, ce qui m'a le plus étonnée, c'est cette élégante insolence qu'a eue Françoise Sagan dès son premier livre. Une insolence inhabituelle chez une fille de cet âge. J'ai été séduite par son raffinement, sa délicatesse, son humour.

Je ne l'ai pas rencontrée à ce moment-là. C'est elle qui a voulu me rencontrer, l'année suivante. Elle avait 20 ans, moi 28. Elle est arrivée chez moi avec, en guise de fleurs, un énorme tigre en peluche. Elle devait penser que j'étais plus tigre, ou tigresse, que fleur. Et nous sommes restées amies. Très proches amies. Une amitié forte et longue.

Le socle de cette amitié était bien Bonjour Tristesse. En lisant ce livre, je m'étais sentie moins seule, pour avoir trouvé quelqu'un qui ressemblait à cette insolence qui était la mienne.

Dans ses autres romans, même ceux qui étaient moins réussis que ce coup d'éclat – comme elle le dit si bien elle-même dans un livre où elle se relit et se critique, Derrière l'épaule – j'ai retrouvé son charme, et, toujours, ce génie des titres. Plus encore que le génie des titres, elle avait le génie de la vie, et plus je la connaissais, plus j'étais séduite.

Si je repense à Bonjour Tristesse et si je l'ouvre, c'est toujours une divine surprise. Un éblouissement. Avec la manière unique de Sagan, la légèreté dans la gravité.
 
 
© D.R.
 
2020-03 / NUMÉRO 165