FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2014-11 / NUMÉRO 101   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Le Marathon de Beyrouth
Humeur
2010-12-02
Génération 1975 : nés sous les bombardements, première enfance passée dans les abris, je les ai vus courir à travers mes larmes. Filles voilées à côté des filles en short. Reconnaissables à leurs badges, les jeunes de différentes religions couraient du même pas, dans la même direction. Un spectacle bouleversant.

Les sombres pronostics d’un haut responsable me revenaient en mémoire alors que je les regardais courir : « Le Liban va droit dans le mur, vous allez vers une nouvelle guerre civile si les partis continuent à se déchirer. »

Arrivée la veille de Paris, j’étais éblouie par le changement : des routes élargies, de nouveaux ponts construits, des arbres plantés dans une ville qui avait massacré tous ses espaces verts. Une nouvelle guerre civile détruirait tout ce qui a été reconstruit. Lesquels entre les jeunes qui défilaient sous mes yeux seraient les victimes, lesquels seraient les tueurs ?

J’aurais voulu les secouer, leur dire de cesser de croire en ceux qui les manipulent, les divisent, tirent leurs ficelles pour leur propre gloire et parce qu’ils doivent rendre des comptes à leurs employeurs étrangers.

Le Liban leur appartient.

 
 
2014-11 / NUMÉRO 101