FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2017-09 / NUMÉRO 135   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Le clin d'œil de Nada Nassar-Chaoul
Inauguration Party


2017 - 02
Oui, oui, vous le savez. Il est de bon ton dans les salons intellos de Beyrouth, chez vos copines féministes militantes adeptes de théâtre abscons et de peinture-très-abstraite, arborant coiffures post-afro, tuniques baba cool amples et souliers de terrassiers, d’ââââdorer Michèle Obama et de conspuer cette pauvre Melania qui, jurent-elles sans mauvaise foi aucune, ne serait même pas jolie….

Alors, vous vous cachez. En fait, vous pouvez bien l’avouer tout bas à vos chers lecteurs, il n’y a pas à dire, vous avez mauvais goût. Vous adorez les « Inauguration Nights » à l’américaine. Cela vous rappelle les chers « Dallas » et « Dynasty » de votre jeunesse, avec leurs décors hollywoodiens, leurs salles de bal luxueuses, leurs créatures de rêve aux coiffures choucroutées et leurs hommes d’affaires cyniques à la JR. Ou encore, le mariage de Lady Di avec son carrosse doré, sa robe en taffetas à ruches et son diadème en diamants datant, paraît-il, au moins de la reine Victoria. 
Bien évidemment, vous ne pouvez pas partager vos goûts de midinette avec vos très sérieux collègues de la fac de droit, encore moins avec votre auguste époux. Alors, vous vous rabattez sur la voisine du dessous, une blonde peroxydée parfaitement inculte, abonnée pour toute lecture à Ici-Là-Bas, Voici-Voilà et fashionista frustrée pour cause de kilos en trop. Le rêve quoi. Vous vous mijotez une soirée-télé Melania consacrée exclusivement au commentaire des tenues de bal, des bijoux (la fameuse bague de fiançailles à trois millions de dollars !) et des coiffures savamment négligées de la nouvelle First Lady. Vous vous en donnez à cœur joie à grand coup de pop-corn, de chips ultra salés et de Coca même pas light. Au point où vous en êtes.

Il faut l’avouer, vous passez, tout sens critique aboli, une excellente soirée.

Demain, il sera temps de revoir votre cours doctement consacré aux « Droits de l’homme et Libertés publiques »
 
 
D.R.
 
2017-09 / NUMÉRO 135