FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2018-11 / NUMÉRO 149   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Enquête
Éditions Geuthner : un lumineux engagement pour le savoir
Tel « un ovni dans le monde de l’édition », Myra Prince, puisant dans sa passion pour l’architecture, la sociologie et la philosophie, harmonise les savoirs par la publication d’ouvrages qui sont autant de bijoux ciselés de la pensée.

Par Ritta Baddoura
2011 - 02
«C’est l’histoire d’un conte oriental, nous dit Myra Prince, un mythe phénicien, celui du Phénix qui renaît de ses cendres. » Paul Geuthner arrive au début du XXe siècle de Leipzig et s’installe en France avec un catalogue de droit et d’économie dûment composé. Ayant réussi à le vendre entièrement à un collectionneur américain, il fonde en 1901 la libraire et les éditions portant son nom, spécialisées dans les ouvrages tournés vers le Proche, le Moyen et l’Extrême-Orient. L’ambiguïté caractérise le personnage de Paul Geuthner : Prusse, il acquiert la nationalité française en 1914, et lorsqu’il s’éteint en 1949, son fils adoptif Frédéric reprend la maison. Celle-ci, bien que comptant quelque huit cent titres, se trouve dans une situation financière difficile. Frédéric cède en 1998 les fonds Geuthner à un groupe de bibliophiles libanais dont Myra Prince, à la tête de la maison aujourd’hui.

Myra Prince cultive vaillamment l’art d’opérer des tournants dans sa vie professionnelle : parallèlement à sa formation d’architecte, elle accomplit un cursus entier en sociologie et anthropologie. Elle occupe pendant trois ans à l’Unesco un poste qui lui permet de rapprocher ses passions pour l’architecture et la sociologie, mais qui lui donne vite le sentiment de n’avoir pas de prise réelle sur sa créativité. Elle entreprend alors de fonder avec deux amis une agence d’architecture pour la construction d’écoles, activité qu’elle exerce pendant dix ans. La fermeture de l’agence coïncide avec une rencontre pour Myra : celle avec l’ouvrage dirigé par Renan et datant de 1864 : Mission de Phénicie. À ce moment, Myra donne un coup de main à une amie, Fayza el-Khazen, laquelle compte fonder une maison d’édition : Terres du Liban. El-Khazen, qui a acheté Mission de Phénicie à Frédéric Geuthner, cherche conseil en matière d’édition et de techniques d’impression. Cela amène Myra Prince à rencontrer à plus d’une reprise ce dernier, elle réalise peu à peu que les éditions Geuthner sont en train de faire naufrage. D’échange en échange, Frédéric devient demandeur et propose de céder les fonds Geuthner. « Je suis arrivée sur ce projet comme une femme de bâtiment, avec mes bottes de chantier… J’ai fait une étude de faisabilité, un business plan, et j’ai réalisé qu’il fallait se battre pour que cette maison dure », raconte Myra Prince.

Prince décide de se mobiliser pour cette aventure belle humainement et intellectuellement et de persister à diffuser le savoir et la connaissance autour du bassin méditerranéen : « Il y a “des” Orients et “des” Occidents. En ce qui concerne les éditions Geuthner, j’ai fait glisser la notion d’orientalisme vers celle d’“études orientales”. Dans ce sens, la notion de Méditerranée plurielle me semble beaucoup plus intéressante que celle de francophonie par exemple, parce que multipolaire. » Prince se met alors à fréquenter ce fonds avec « une attitude humble, patiente et prudente, à voyager en Méditerranée pour dire que la maison continue d’exister ». Maintenant le cap en ligne droite avec la vision de son fondateur, Myra Prince, en capitaine Don Quichottesque, a mené à un rythme de croisière les éditions avec plus de 200 titres publiés depuis 1998. Elle a de même progressivement enrichi la ligne éditoriale de différentes collections : Études syriaques, Orient sémitique, Société d’histoire de l’Orient, les Geuthner (les classiques, équivalents des livres de poche), Manuels de langues anciennes, Livres d’art, de Kemi à Birit Nari (de l’Égypte à la Mésopotamie). Les disciplines sont diverses : linguistique, archéologie, ethnologie, religions, histoire/géographie, musicologie, philosophie, sciences humaines. Si la zone géographique privilégiée reste l’Orient et le pourtour méditerranéen, Prince a ouvert la porte à quelques ouvrages d’exception portant sur le Maghreb, l’Afrique, l’Amérique du Sud, l’Asie. Aujourd’hui, les éditions Geuthner comptent parmi leurs titres des ouvrages – anciens et récents – pointus, brillants, déroutants, splendides et rares. La maison a gagné le mérite d’une réputation mondiale de qualité et d’excellence et tient robustement, autonome et inspirée, sur ses principes et ses pensées.



Quelques titres des éditions Geuthner :

Théories de l’échelle et pratiques mélodiques chez les Arabes - Volume 1 d'Annie Beyhom, éditions Geuthner, 2010, 700 p.
Le comté de Tripoli, État multiculturel et multiconfessionnel préface de Jean Richard, éditions Geuthner, 2010, 260 p.
Les proverbes de ma mère, Proverbes du Liban et leurs équivalents de Hana Samadi Naaman, éditions Geuthner, 2009, 668 p.
Héritages arabes. Des noms arabes pour les étoiles de Roland Laffitte, éditions Geuthner, 2006, 276 p.
Petit lexique du sumérien à l’usage des débutants de Lucien-Jean Bord, éditions Geuthner, 2003, 198 p.
L’habitation au Liban de Jacques Liger-Belair, éditions Geuthner, 2000, 198 p.
Hatshepsout, femme pharaon de Fawzia Assaad, éditions Geuthner, 2000, 204 p.
 
 
 
2018-11 / NUMÉRO 149