FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2017-10 / NUMÉRO 136   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Octobre 2017
Agenda
2017-10-05
Le Salon du livre francophone de Beyrouth
 
Le Salon du livre francophone de Beyrouth se tiendra du 4 au 12 novembre 2017. Parmi les invités : Leila Slimani (Prix Goncourt 2106), Éric-Emmanuel Schmitt, Rabih Alameddine (prix Femina 2016), Henry Laurens, Daniel Rondeau, Pierre Adrian, Alexandre Najjar, Charif Majdalani, Jabbour Douaihy, Youssef Mouawad, Fawwaz Traboulsi, Bachir el-Khoury, Gilbert Achcar, Jean-Pierre Perrin, Farouk Mardam Bey et bien d’autres écrivains et illustrateurs libanais et français. Plusieurs prix y seront décernés, notamment le prix Phénix de littérature, le prix Goncourt/Le choix de l’Orient et le prix Zyriab et de nombreuses manifestations autour du théâtre y seront organisées. Cette 24e édition du Salon sera dédiée à Samir Frangié et un hommage lui sera rendu le 4 novembre. L’Ordre des avocats de Beyrouth y participera pour la 3e fois à travers un stand célébrant les 75 ans du Code de commerce libanais et une conférence du professeur Philippe Merle. 


Stanley Weber lit Alexandre Najjar
 
En marge du Salon du livre francophone de Beyrouth, le comédien Stanley Weber lira des extraits des œuvres d’Alexandre Najjar le 7 novembre 2017 à 20 h à l’auditorium Émile Bustani de l’hôtel Al-Bustan à Beit-Méry. Il sera accompagné au piano par Nicolas Chevereau, compositeur de la musique des Six Chants d’amour de Najjar. Entrée gratuite sur réservation. (Tél : 04-870400). 


Le prix Nobel de littérature 2017
 
Le Prix Nobel de littérature sera décerné à la mi-octobre. Qui remplacera Bob Dylan dont la nomination avait provoqué une vaste polémique l’an dernier ? Parmi les favoris : le Syro-libanais Adonis, le Japonais Haruki Murakami, les Américains Don DeLillo, Philip Roth et Joyce Carol Oates (sachant que les États-Unis n’ont plus été primés depuis 1993), le Kenyan Ngugi wa Thiong’o, le Norvégien Jon Fosse ou l’Israélien David Grossman.



 
 
2017-10 / NUMÉRO 136