FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2017-02 / NUMÉRO 128   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Essai
Le philosophe de Cambridge à la portée des non-initiés


Par Farès Sassine
2017 - 01

Que la collection Repères des éditions La Découverte consacre un volume à un philosophe, que celui-ci soit l’hermétique ou difficile Wittgenstein, rebelle aux vulgarisations de sa pensée, que l’Introduction soit d’une louable clarté et de grande utilité, que l’auteure en soit la libanaise Rola Younes, enseignante à l’USJ, voilà qui ne peut que ravir.

Après un premier chapitre bien fourni sur la vie, les lectures, les relations (Russell, Moore, Keynes), les écrits de Ludwig Wittgenstein (1889-1951), Younes combine approches chronologique et thématique en divisant son ouvrage en deux parties de deux chapitres chacune. La première concerne le premier Wittgenstein, celui du Tractatus logico-philosophicus (1921) et les effets de sa pensée sur l’éthique, la religion et l’esthétique. La seconde le Wittgenstein des Recherches philosophiques (1953) et les conséquences sur l’épistémologie de quelques disciplines (anthropologie, psychanayse…). Des encadrés sur certains points (le suicide comme problème éthique, son rapport au Cercle de Vienne, la religion dans sa vie personnelle, son altercation avec Popper en 1946…) tirent l’ouvrage du côté du vécu.
Précise dans le détail, l’auteure contourne le débat des écoles wittgensteiniennes qui insistent soit sur la rupture soit sur la continuité du philosophe de Cambridge : il aurait d’abord proposé une théorie métaphysique de la connexion entre le langage et le monde puis se serait contenté de décrire les pratiques linguistiques réelles. Son exposé introduit à une meilleure intelligence de propositions sibyllines comme : le monde est « la totalité des faits, non des choses » ou « ce qui peut être montré ne peut être dit »… L’éthique, l’esthétique, Dieu ne peuvent être objets de « propositions » parce qu’elles relèvent de ce qui est « supérieur » au « monde » de « ce qui arrive ». 

En conclusion, Younes, à la suite de Bouveresse, montre que Wittgenstein, contre Deleuze, répond au critère deleuzien de la philosophie : la création de concepts. L’Introduction à plus d’un titre mérite d’être lue. 


 
 
D.R.
 
BIBLIOGRAPHIE
Introduction à Wittgenstein de Rola Younes, La Découverte, 2016, 128 p.
 
2017-02 / NUMÉRO 128